5e édition du festival "Afriquement dingue" !

Afriquement dingue + Spectacle
Date: samedi 19 mai 2018 00:00

Samedi 19 mai 2018, l’association Kondroka, en collaboration avec l’asbl Devenirs et le Centre culturel de Marchin, vous invite à la 5e édition du festival « Afriquement Dingue ! ». Le nom du festival est un jeu de mots paraphrasant l’expression « Afrique mandingue », le Mandingue étant le terme exprimant à la fois un ensemble de peuples apparentés par leurs langues, leurs cultures et une région de l’Afrique de l’Ouest (Guinée, Mali, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal).

 Cette nouvelle édition se fera sous le parrainage de Babara Bangoura, le fils spirituel du grand maître guinéen du djembé, Mamady Keita. Leader du groupe Foli Kan, Babara perpétue l’héritage de la tradition guinéenne et l’art du djembé, en diffusant un message qui rejoint celui de Mamady : la musique n’a pas de frontières, la couleur de peau n’est pas un obstacle à l’approche des autres cultures.

De nombreuses animations ponctueront l’après-midi avec notamment un défi intitulé « 100 djembés avec Babara » : un appel est lancé aux percussionnistes de tout niveau pour jouer un morceau sous la houlette de Babara Bangoura. Mais encore, les prestations des groupes Teriya et Mandenka de l’école de percussion « Mandingfoli » ; un atelier masque ainsi qu’une parade de masques Dodo avec Laure Guiré, Kadidiatou Sinaré, Dri Djibasso et Alain Hena de la Compagnie Théâtre Eclair (artistes burkinabé), un atelier danse – flash mob de danse africaine, des contes africains, des repas africains ou européens, un « marché africain » proposant artisanat, bijoux, instruments de musique, petite restauration, plats africains, boissons exotiques…

La soirée débutera par le concert de « Babara Bangoura Fakoly » avec en première partie le groupe Kondroka et se clôturea par une soirée Dj animée par trois piocheurs de musiques ensoleillées : Hugo Freego, Jean Mikili et Henri Death.

Notons que cette journée est également la clôture de la quinzaine « Akiliso ». Akiliso (maison de la connaissance) est un projet d’échange interculturel avec des artistes du Burkina Faso et une population mixte (intergénérationnelle). Lors de la quinzaine « Akiliso » (du 7 au 19 mai), le Théâtre Eclair (Burkina Faso) propose des journées d’échanges avec les travailleurs, partenaires et publics des PCS du Condroz, de Marchin et de l’Ourthe, du CPAS de Nandrin, les acteurs socioculturels et les citoyens condrusiens sur les rapports intergénérationnels et multiculturels. L’objectif de cette démarche est de susciter des rencontres et des échanges afin de réduire la discrimination sous toutes ses formes.

Au programme :

L’après-midi :
• De 14h à 16h: fabrication de masques.

• De 14h à 18h : diffusion en boucle d’un court métrage réalisé par un collectif de réfugiés initié par la croix rouge de Belgrade/Namur (15’) - Pas de diffusion quand il y a les contes.
• À 14h30 et à 16h : restitution d’un conte écrits durant la « Quinzaine Akiliso » dans le four à pains (durée 15’).
• 15h : défi 100 djembés sous la houlette de Babara Bangoura (durée : 1 heure).
Un défi est lancé : « 100 djembés avec Babara » : rassembler 100 percussionnistes pour jouer un morceau sous la houlette de Babara Bangoura et faire vibrer les cœurs en pénétrant dans la culture mandingue.
L’appel est lancé : à tous les percussionistes de tout niveau, de partout possédant ou pouvant emprunter un djembé, dunun ou autre instrument de l’Afrique de l’Ouest, bienvenue !
• 16h30 : parade de masques (parade des enfants) : explication de la tradition Dodo au Burkina Faso.
• 17h : prestation de l’école de percussion de Babara Bangoura : Teriya et Mandenka.
• 17h30 : atelier Danse – flash mob de danse africaine

• 18h : Hymne d’Akiliso 2018 par les enfants. Durée (10’)
• 18h10-19h : repas. Africain (poisson) sous réservation (085  41 35 38) – Européen (pâtes, sauces au choix) sans réservation

En soirée :
• 19h : prestation de Kondroka (30’).

• 20h15 : Concert Babara Bangoura Fakoly
• 22h/22h30 : Soirée Dj animée par trois piocheurs de musiques ensoleillées : Hugo Freego, Jean Mikili et Henri Death. Durée : jusque 1h30.

Samedi 19 mai à partir de 14h
Au relais de Vyle-Tharoul, rue du Parc 5 à 4570 Vyle-Tharoul
Entrée gratuite aux animations de la journée – 8 € pour la soirée (concerts)

Contacts :
Centre culturel de Marchin, 085/41.35.38
Jean-Marie Schippers, 0478/670.638 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

L’origine et l’esprit du festival
Le festival « Afriquement Dingue ! » est né en 2008 grâce à l’énergie commune entre l’association Kondroka et le Centre culturel de Marchin, valorisant ainsi l’interculturalité. Le rassemblement d’un grand nombre de percussionnistes amateurs avait donné l’occasion d’organiser sur le site de Grand-Marchin une grande fête africaine, et plus particulièrement de l’Afrique de l’Ouest avec des spectacles de professionnels.  

Le nom du festival est un jeu de mots paraphrasant l’expression « Afrique mandingue », le Mandingue étant le terme exprimant à la fois un ensemble de peuples apparentés par leurs langues et leurs cultures et une région de l’Afrique de l’Ouest (Guinée, Mali, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal).

Une grande importance est donnée à l’aspect éthique de l’événement, tant pour le principe de tolérance et d’accueil, que pour l’aspect non lucratif et non commercial du festival. A travers celui-ci, nous souhaitons soutenir le commerce équitable, le développement durable ainsi que la solidarité entre les peuples et nous espérons apporter une aide à une ou plusieurs ONG ou asbl s’impliquant activement pour l’Afrique.

Babara BANGOURA est le fils spirituel du grand maître guinéen du djembé Mamady KEITA. Il est membre de son mythique groupe  SEWA KAN.  Dès son plus jeune âge, à Conakry, Babara intègre l’Ensemble des Percussions de Guinée Junior et ensuite le ballet national Djoliba.
Aujourd’hui, leader de son propre groupe FOLI KAN, il perpétue l’héritage de la tradition guinéenne et l’art du djembé. Babara a également formé des groupes de musiciens européens avec lesquels il donne régulièrement des concerts.
Babara est professeur de djembé et des percussions Mandingues qu'il enseigne dans toute l'Europe au travers de son école de musique Manding Foli. Il a également créé le Festival International d'Échange Culturel Nord-Sud à Conakry pour permettre aux musiciens du monde entier de partager la même passion pour la musique et la danse traditionnelles du Mandingue.
Avec son djembé, il s’efforce de diffuser un message qui rejoint celui de Mamady : la musique n’a pas de frontières, la couleur de peau n’est pas un obstacle à l’approche des autres cultures.
Ses créations ont déjà été reprises sur les albums de plusieurs artistes.

 

 

Propulsé par iCagenda