"Vibrer" : 9e Biennale de photographie en Condroz

Arts Plastiques
Date: samedi 3 août 2019 - dimanche 25 août 2019

Quel joli mot que celui de vibrer ! Il traduit à l’oreille et pour l’œil le bruissement au sein même de la vie ; puisque tout ce qui vit vibre, pour qui sait y voir…
Les vibrations sont partout, nous sommes en elles et elles sont en nous. Après une Biennale consacrée « Au plaisir » et une autre qui nous a fait « Rêver », nous voici à nouveau à l’écoute des murmures humains du monde, et fidèles à une volonté de ne pas séparer l’image de son expérience variée, remuante, indicible.
Et si cette 9e édition est à la recherche de la note juste, c’est encore une fois dans l’écho que peuvent se renvoyer l’art et le paysage, des lieux et leurs habitants, des artistes et un projet, une proposition et son public — mais aussi, tout ce qu’il y a autour et qui ne se voit pas, le geste de créer et l’émerveillement inquiet qui le sous-tend. Car vibrer, c’est toucher du regard. Frôler la corde sensible. Viser un monde sans cible. Ne pas perdre le fil : s’émouvoir ensemble.

(Extrait de la note d’intention d’Emmanuel d’Autreppe)

 

Tous les week-ends du mois d’août + le jeudi 15 et le vendredi 16 août 2019, les villages de Marchin et de Ossogne, situés dans le Condroz liégeois et namurois, accueillent la 9e édition de la Biennale de photographie en Condroz intitulée « Vibrer ».

Après une Biennale consacrée « Au plaisir » et une autre qui nous a fait « Rêver », nous voici à nouveau à l’écoute des murmures humains du monde...

La Biennale propose 20 expositions qui réunissent des photographes belges et étrangers, de renommée ou émergents : Nathalie Amand (B), Christian Cadet (B), Damien Caumiant (B), Damien Daufresne (F), Babs Decruyenaere (B), Arpaïs Du Bois (F), Henri Evenepoel (B), Cendrine Genin (F), Colin Gray (SCO), Idrisse Hidara (B), Mégane Likin (B), Matthieu Marre (F), Renaud Monfourny (F), Marie Sordat (F), Sarah Seené (F/CA), Jef Van den Bossche (B)… dont la plupart seront présents lors de la biennale, commentant leurs expositions, participant à des rencontres.

Les expositions sont organisées en milieu rural, dans des lieux charmants sur le plan architectural, patrimonial et paysager et pour la plupart installées chez l’habitant.

Un atelier photo en résidence d’une semaine est également proposé et animé par Marie Sordat.

La biennale est l’occasion d’un travail d’animation qui vise à récolter l’expression des habitants des communes participantes notamment à travers un stage photo à destination des adolescents et une mission photographique confiée à Matthieu Marre.

Enfin, le mois de la Biennale sera ponctué par des animations diverses (journée de rencontres et de lectures de portfolios, visites commentées, conférence, librairie, atelier pour ados, stage résidentiel, atelier musical, concert, « heure du conte », atelier d’écriture, anniversaire de la plateforme web de mise en valeur de la photographie belge Brownie…) proposées par le centre culturel de Marchin et des collectifs citoyens locaux. Notons également que chaque dimanche un cuisinier ou une association de la région proposera un repas prolongeant ainsi le plaisir jusqu’à vos papilles gustatives.

 

Du samedi 3 août au dimanche 25 août 2019, expositions ouvertes les 4 week-ends + le jeudi 15 et le vendredi 16 août, de 10h à 19h
Dans les villages de Grand-Marchin (commune de Marchin) et de Ossogne (commune de Havelange)
Entrée : 6 € (permet de visiter toutes les expos), gratuit pour les moins de 12 ans
www.biennaledephotographie.be
www.facebook.com/biennaledephotographieencondroz

Contacts :
Centre culturel de Marchin
Place de Grand-Marchin, 4 – 4570 Marchin
085/413538

Légende : Jacky Lecouturier, Café des Marolles, Bruxelles, 1973

 

Propulsé par iCagenda