Ascanio Celestini, David Murgia : « Laïka »
Théâtre


Vendredi 16 février 2018

Lieu : au chapiteau Decrollier, place de Grand-Marchin à 4570 Marchin
Horaire : 20h30

Après Discours à la Nation, Ascanio Celestini et David Murgia nous reviennent avec Laïka. Écrit par le premier et interprété par le deuxième, le spectacle nous raconte l’histoire d’un pauvre Christ revenu sur terre, non plus pour la libérer de ses péchés, mais pour l’observer, et qui se retrouve bien seul au milieu des fatras du monde. Depuis la fenêtre de son appartement, ce Jésus-Christ improbable observe le va-et-vient d’un clochard, migrant qui a fui son pays en guerre, de la voisine qui a la tête embrouillée, de la prostituée du quartier qui tapine la nuit et brûle des pneus pour se réchauffer. On passe de l’ironie à la farce, de la satire politique à la réalité crue. On croise Che Guevara, les trois religions monothéistes et même une vieille gloire du football. Et on se laisse emporter par une fable incroyable qui nous donne au final une grande leçon de vie.
On savait David Murgia surdoué, mais Laïka consacre définitivement ce jeune comédien parmi les prophètes de nos scènes. (Catherine Makereel, Le Soir)

Une production du Festival de Liège en coproduction avec le Théâtre national Wallonie-Bruxelles

De Ascanio Celestini
Mise en scène : Ascanio Celestini
Avec David Murgia, Maurice Blanchy (accordéon)
Voix off : Yolande Moreau
Traduction : Patrick Bebi

En collaboration avec le Centre culturel de Huy
Avec le soutien de la Province de Liège - Service Culture



Durée : 90'
Prix : 15 €/10 € (étudiants, dem. d’emploi, pensionnés)/1,25 € (art. 27).
Infos : centre culturel : 085/41.35.38.
Webdesign : Synthèse